En Amazonie française

Fôret
Space
Carnaval
Entre jungle amazonienne et conquête spatiale, voici la Guyane ! Quand on pense à la Guyane, on pense à Cayenne, au bagne, à "l’enfer vert", aux chercheurs d’or mais également à la fusée Ariane et à la conquête spatiale. Certes, ces clichés sont la réalité mais au-delà de ceux-ci, on connaît très peu, ou très mal, ce département français et région d’Outre-Mer. La Guyane est la porte de l’Amazonie et de ses attraits tout en restant en France avec les avantages de la sécurité, des infrastructures sanitaires, de la langue, de l’euro, etc. A neuf heures d’avion environ depuis Orly, cette destination est un mélange de nature, d’histoire humaine et d’aventures avec près de 260.000 habitants pour près de 80.000km² composés presque essentiellement de forêt équatoriale. Une grande diversité ethnique y vit. Elle est composée de Créoles, de Blancs, de Noirs (Bushinengue ou Noirs-Marrons, lointains descendants d’esclaves évadés), de Hmongs (réfugiés d’Asie accueillis par la France) et d’Amérindiens.  

A noter

  • Une simple carte d’identité suffit mais le vaccin de la fièvre jaune est obligatoire
  • Air France effectue un vol quotidien d’Orly à Cayenne. La meilleure période va de juillet à mars (saison sèche, sans pluies trop fréquentes et ciel bleu).
  • Le Maroni : remonter le Maroni est une incroyable expérience à vivre. Le voyage se fait en pirogue avec les bagages dans une "touque" (tonneau étanche). Deux hommes dirigent la pirogue : le motoriste à l’arrière (au moteur) et le ‘takariste’ à l’avant, pour éviter les rochers et indiquer les bons passages. Vous voilà bien assis pour observer un univers fascinant, aux premières loges dans l’eau qui défile sous les grands arbres. Les nuits se font en bivouac le long du fleuve (hamac dans un abri). Pour accéder aux territoires amérindiens le long du Maroni (au sud de Maripasoula), il faut une autorisation !